Hommage à Praline, Handi’chien en formation et filleule de Dômes Pharma

A l’occasion de la Journée mondiale du chien, la Fondation Dômes Pharma pour la médiation animale souhaite mettre à l’honneur tous les chiens d’aide et plus particulièrement Praline, 1 an, parrainée par le groupe Dômes Pharma et actuellement en formation pour l’association Handi’Chiens.

En 2018, le groupe Dômes Pharma  avait choisi pour illustrer son slogan Linked by Nature, l’histoire d’Alice, jeune fille épileptique de 17 ans atteinte du syndrome de Dravet et son handi’chien d’alerte Lupo. De la rencontre d’Alice et de sa famille avec l’association HANDI’CHIENS était né le projet unique en France de former des chiens d’alerte détecteurs de crise d’épilepsie. Spécialiste du traitement de l’épilepsie animale avec sa filiale TVM, le groupe Dômes Pharma décidait alors de s’engager auprès de l’association en prenant en charge le coût total d’un chien d’alerte qui pourrai être remis à une personne épileptique à la fin de sa formation. Cet engagement s’est concrétisé sous la forme d’une adorable « perle noire » de race labrador née le 9 juillet 2019 et nommée Praline. Sa famille d’accueil résidant à seulement quelques kilomètres de Pont-du-Château et de Dômes Pharma, les collaborateurs du groupe peuvent suivre son évolution et la rencontrer, comme ce fut le cas lors du repas de fin d’année.

Que ce soit pour favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicapl’éveil des enfants atteints de troubles du développement ou l’assistance judiciaire  pour les victimes, les missions des chiens formés par Handi’chiens sont multiples illustrent les liens particuliers qui unissent le chien et l’homme et qui sont si chers au groupe Dômes Pharma #LinkedbyNature.

arivée-praline-famille-accueil   Praline-octobre-2019

Praline à 2 mois, à son arrivée chez Isabelle, sa famille d’accueil.



Laurent BABICZ de SALETTES rejoint le Groupe DÔMES PHARMA

Wanimo.com, site e-commerce pionnier de la vente d’aliments et accessoires pour animaux sur Internet, annonce la prise de fonction de M. Laurent BABICZ de SALETTES, 44 ans, au poste de Directeur Général opérationnel qui rejoint ainsi le groupe DÔMES PHARMA. Précédemment responsable eCommerce et webmarketing chez SantéVet, il arrive chez Wanimo fort d’une précieuse expérience dans les domaines du digital et de la santé animale. Au-delà de son rôle au sein de Wanimo.com, ce recrutement s’intègre dans la stratégie de services que souhaite développer le Groupe Dômes Pharma en complément de son offre de soins en santé animale. 

Après une formation initiale en Marketing International, Laurent BABICZ de SALETTES s’est passionné pour l’eCommerce dès 2000 et a occupé différents postes à responsabilité chez Office Dépôt, Altics et Decitre. Chez SantéVet depuis 5 ans, il a accompagné le développement en France, mais aussi à l’international, du leader de l’assurance santé animale. En intégrant Wanimo.com, il rejoint une équipe de passionnés et d’experts, qui croit fondamentalement que l’animal est un membre de la famille à part entière. Egalement administrateur depuis 4 ans de la Cuisine du Web, association qui vise à favoriser l’entreprenariat web et numérique à Lyon, il pourra compter sur sa connaissance de l’écosystème digital régional pour mener à bien ses nouvelles missions.

Laurent BABICZ de SALETTES  nous a livré quelques-unes des raisons qui l’ont motivées à relever ce nouveau défi :

« Le challenge de rejoindre un pur-player eCommerce lancé il y a 20 ans et de le transformer en développant de nouveaux services et convertir de nouveaux clients m’a tout de suite enthousiasmé. L’appui, l’expertise en Santé et les valeurs du groupe Dômes Pharma ont également été importantes dans ma décision pour contribuer à partager ensemble une vision de la relation propriétaire-animal. J’ai envie que Wanimo.com conserve la confiance au quotidien des propriétaires d’animaux pour le bien-être et la santé de leurs compagnons à travers une sélection produits identifiable, des conseils  & services vétérinaires et de la bienveillance de notre communauté. »

Arrivé chez Wanimo.com aux premiers jours de mars, sa prise de poste a été des plus intenses. Après l’annonce du confinement, il a été confronté à la double difficulté de devoir créer du lien avec des équipes en télétravail et de faire face à une très forte augmentation du volume de commandes et des difficultés d’acheminement :

« Nos clients et de très nombreux nouveaux clients ne pouvant se rendre chez leurs fournisseurs habituels ont commandé massivement chez Wanimo.com tout au long du mois de mars et encore beaucoup en avril. La priorité a toujours été d’assurer les bonnes conditions d’hygiène et sécurité pour l’ensemble des collaborateurs de Wanimo.com et de ses partenaires afin de pouvoir assurer les commandes le plus rapidement possible pour l’ensemble des clients. Ce fut un travail collectif impressionnant et pour moi une découverte à distance de l’équipe à travers ses capacités de réactivité, d’adaptabilité et d’un sens client très affirmé ce qui m’est prioritaire.»

En tant qu’accélérateur Digital et première filiale B2C, Wanimo.com est appelée à jouer dans les prochaines années un rôle majeur dans les orientations stratégiques du groupe Dômes Pharma, notamment en terme de développement d’une offre de services digitaux et connectés à destination des professionnels de santé et des propriétaires d’animaux. Le parcours de Laurent BABICZ de SALETTES sera sans conteste un atout majeur pour mener à bien cet objectif comme l’exprime Anne CHAUDER, présidente du Groupe :

« Nous sommes ravis d’accueillir Laurent au sein du Groupe DÔMES PHARMA. Nous partageons des valeurs entrepreneuriales fortes, tournées vers les clients et les équipes. Son ouverture et sa connaissance des parcours clients vont permettre à WANIMO de franchir une nouvelle étape de son développement. Un développement en parfaite synergie avec les autres canaux de distribution sur lequel le Groupe DOMES PHARMA est présent en France et à l’international. »


A propos de Wanimo

Créé en 2000, Wanimo.com est le pionnier français des boutiques en ligne pour animaux de compagnie, Wanimo.com se veut le partenaire de confiance de tous ceux qui considèrent les animaux de compagnie comme des membres de la famille. Entreprise à taille humaine, animée par un réel amour pour tous les animaux de compagnie, sa mission est de permettre à chaque foyer de vivre en parfaite harmonie avec son animal de compagnie.

Wanimo.com offre à ses clients un service de conseils vétérinaires gratuits et personnalisés appelé Conseils@Véto, accessible par messagerie et chat sur Facebook. Au-delà des produits et des services, Wanimo.com s’engage dans l’adoption des animaux abandonnés en soutenant l’association Seconde Chance, qu’elle a fondée en 2007.

 

Dômes Pharma, une approche globale de la santé

Groupe familial indépendant, Dômes Pharma est une ETI présente depuis 1947 dans l’Industrie Pharmaceutique, qui compte plus de 380 salariés sur 5 sites en France et Angleterre. Le groupe, dont l’activité va de la R&D à la commercialisation en passant par la fabrication, réalise 79 M € de chiffre d’affaires consolidé (2019).

Fier de son expertise en Santé Animale et Humaine, Dômes Pharma défend au travers de son slogan « Linked by nature » une approche globale de la santé (concept « One Health ») et du développement, soucieux du respect de l’Homme, de l’Animal et de l’Environnement.

Lancement du 2ème appel à projet en douleur animale

Première fondation de recherche dans le domaine de la douleur, l’Institut ANALGESIA lance pour la 2ème année consécutive l’appel à projets STARTER « Douleur & Santé animale » d’un montant de 18 000€, grâce au soutien renouvelé du Groupe Dômes Pharma. 

Le domaine de la douleur est resté en marge des grands progrès médicaux de ces 50 dernières années. Pour répondre à cet enjeu majeur, l’Institut ANALGESIA s’est fixé comme mission de soutenir l’innovation dans ce domaine en s’appuyant sur le concept One Health : une seule santé pour l’homme et l’animal. En rapprochant médecins et vétérinaires, cette démarche propose un nouveau modèle de R&D qui s’inspire du patient, qu’il soit humain ou animal, pour proposer, à terme, de nouveaux traitements qui bénéficieront à l’homme comme à l’animal.

Acteur historique de l’industrie pharmaceutique vétérinaire en France, le groupe Dômes Pharma a placé la qualité de la relation Homme / Animal au cœur de sa vision de la santé. En s’associant à l’Institut ANALGESIA, l’objectif du Groupe est d’agir pour que la connaissance, la prise en compte et le traitement de la douleur animale, dont l’existence n’est véritablement admise que depuis les années 80, puissent également bénéficier des dernières avancées de la recherche.

Pour cette 2ème édition, l’Institut ANALGESIA attribuera un financement starter d’un montant de 18 000 euros. Ce montant a pour objectif d’aider une équipe académique qui souhaite développer une thématique originale de recherche sur la douleur en santé animale, à acquérir ou compléter des résultats préliminaires qui lui permettront ensuite de candidater à des appels à projets compétitifs (par exemple : ANR, PIA, H2020…). En 2019, le prix avait été attribué à un projet d’étude Franco-brésilien qui portait sur l’évaluation des différentes méthodes de physiothérapie pour le soulagement immédiat des douleurs myofasciales chez le chien.

L’appel à projet est ouvert à toutes les équipes académiques (françaises ou non), qui font de la recherche dans ce domaine.

Calendrier

Lancement : 20 avril 2020

Date limite de candidature : 26 juin 2020 midi

Remise du prix Automne 2020

Comment candidater ?

Il suffit de télécharger le dossier de candidature sur le site de l’Institut ANALGESIA : https://www.institut-analgesia.org/appel-a-projets-douleur-sante-animale-2020/

Télécharger le communiqué de presse.

 

CORONAVIRUS : entre télétravail et maintien de la production au sein du Groupe DÔMES PHARMA

Depuis l’annonce le 13 mars 2020, le Groupe Dômes Pharma a mis en place une cellule de crise pour organiser la continuité d’activité et coordonner les actions. La priorité a été mise sur la protection de nos salariés, et plus particulièrement sur ceux de notre usine EUROPHARTECH qui poursuit la production de produits pharmaceutiques.

Petit état des lieux de l’activité de chacune de nos filiales à ce jour.

EUROPHARTECH

Dans le cadre de la crise sanitaire que nous connaissons actuellement et depuis le passage au niveau 3 de vigilance, toutes les mesures ont été mises en œuvre par Europhartech pour protéger ses collaborateurs et garantir la poursuite de l’activité pour ses clients. À ce jour, notre effectif en production, soit 80% des collaborateurs, répond présent ce qui nous permet de maintenir notre niveau d’activité habituel. Toutes les précautions sont prises pour garantir des conditions de travail adéquates à nos collaborateurs afin de répondre à notre plan de continuité d’activité. Tous les collaborateurs qui peuvent tenir leur poste à distance ont été placés en télétravail. Ces nouvelles mesures de protection et leur mise en œuvre pourraient causer un peu de retard sur certaines procédures et nous vous remercions pour votre compréhension. L’ANSM nous a demandé de maintenir l’activité en priorisant la production de médicaments humains et les Médicaments d’Intérêt Thérapeutique Majeurs sont prioritaires. Ces informations s’appliquent à cette heure, dans l’attente des prochaines décisions ou annonces du gouvernement et sous réserve de non-rupture de la chaîne d’approvisionnement des composants.

Les laboratoires AUVEX et TVM (France et UK)

Chez Auvex et TVM, les forces de vente ont cessé leur activité sur le terrain mais les Services Clients restent opérationnels pour répondre aux questions des clients par téléphone et mail et prendre les commandes. Les autres services assurent une continuité de leurs missions prioritaires en télétravail.

WANIMO

La totalité des équipes Wanimo sont en télétravail. Les collaborateurs travaillent d’arrache-pied pour répondre à l’important afflux de commandes qu’a généré l’instauration du confinement. Si l’approvisionnement est assuré, la difficulté est du côté des expéditions avec la fermeture des points relais et la réduction de service de la poste ce qui engendre des délais de livraison très supérieurs à la moyenne.

DÔMES PHARMA

Tous les collaborateurs pratiquent le télétravail pour assurer leurs missions de support nécessaires aux filiales du Groupe.

 

 

Remise du prix « ANALGÉSIA – Dômes Pharma : douleur et santé animale »

Le jeudi 16 janvier était dévoilé le nom des lauréats du 1er appel à projet « ANALGÉSIA – Dômes Pharma : douleur et santé animale » lancé en juin 2019. Le projet retenu est un projet d’étude Franco-brésilien qui porte sur l’évaluation des différentes méthodes de physiothérapie pour le soulagement immédiat des douleurs myofasciales chez le chien. À l’initiative de Denise Tabacchi Fantoni, du département de chirurgie vétérinaire de l’université de São Paulo (Brésil), et de Maira Rezende Formenton, doctorante, les travaux pratiques de l’étude seront menés par l’équipe de Karine Portier de VetAgro Sup Lyon auprès de chiens atteints d’arthrose présentés en consultation au Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire (CHUV).

Karine Portier, présente lors de la soirée organisée à Vetagro Sup Lyon, et ses deux co-lauréates qui assistaient à l’événement en visio-conférence de São Paulo, se sont vu remettre un chèque de 18 000€ par Anne Chauder, présidente du Groupe Dômes Pharma.  En s’associant à l’Institut ANALGÉSIA, l’objectif du Groupe est d’agir pour que la connaissance, la prise en compte et le traitement de la douleur animale puissent bénéficier des dernières avancées de la recherche. Le prix « ANALGÉSIA – Dômes Pharma : douleur et santé animale » sera remis chaque année pendant 5 ans.

L’objectif principal de l’étude MPSAH (pour Myofascial Pain Syndrome dog human patients) lauréate de cette première édition est de cartographier les points trigger chez le chien arthritique en utilisant différents outils diagnostiques qui seront ensuite comparés. Le second objectif est de comparer la cartographie et les caractéristiques du SPM chez l’homme et le chien. Le troisième objectif est d’utiliser les résultats de cette étude pour réaliser une thèse d’exercice vétérinaire (DMV) sur les techniques de reconnaissance de la douleur chez l’animal (e-learning).

Le prix a été remis par ANALGESIA et DÔMES PHARMA à l’issue d’un Symposium sur la douleur animale au cours duquel sont intervenus le Professeur Alain ESCHALIER, Président de l’Institut ANALGÉSIA, Thierry POITTE, vétérinaire, membre du jury et fondateur du Réseau CAPDouleur et Norin CHAI, vétérinaire en chef du zoo du Jardin des Plantes.

La douleur : notion complexe et prise en charge en pleine évolution

La notion même de douleur est complexe de par le caractère subjectif de son expression et de son évaluation. Lorsqu’elle devient chronique, cette douleur est considérée comme une pathologie à part entière qui implique une dimension psychologique importante. Alors que 43% des consultations chez le médecin ont pour origine une douleur, le Professeur Alain ESCHALIER a rappelé que les innovations thérapeutiques dans le domaine ont été très rares au cours des 100 dernières années. Les antalgiques à la disposition des soignants sont composés de molécules assez anciennes dont l’efficacité est très partielle et les effets indésirables bien présents. D’où la nécessité de relancer la recherche sur la douleur et de l’aborder avec une approche nouvelle qui part du patient et de son ressenti. On ne peut se contenter d’associer un traitement à une pathologie, seule l’évaluation des résultats et la participation active du patient permet de valider ce qui fonctionne ou non dépendamment de l’individu, de son environnement, de son état émotionnel, de son histoire médicale, etc. Les applications et dispositifs connectés sont d’une aide précieuse dans cette approche individualisée du traitement de la douleur chronique.

La prise en charge de l’animal douloureux

Ce qui est vrai pour l’homme l’est plus encore pour l’Animal qui ne peut exprimer cette douleur et qui va même, en fonction des espèces, chercher à la dissimuler. Pour Thierry Poitte également, la douleur ne doit pas être soignée comme un symptôme mais plutôt comme une maladie à part entière et l’animal douloureux considéré avec ses particularités anatomiques, émotionnelles et cognitives, dans un environnement spécifique. Pour obtenir des résultats sur la douleur il est nécessaire d’impliquer le propriétaire dans l’évaluation du ressenti de l’animal et l’amélioration obtenue par les traitements. C’est ce que le réseau CAPdouleur réalise avec des applications qui permettent de recueillir quotidiennement les observations du propriétaire à partir d’indicateurs choisis en fonction de l’animal (attitude, expressions faciales, appétit…). Les dispositifs connectés, comme les colliers, et les consultations à distances par vidéo viennent compléter le dispositif pour une véritable approche individualisée.

Approche historique et morale

Enfin, Norin Chai a retracé l’histoire de la prise en compte de la douleur animale de l’antiquité à nos jours et de sa dimension morale et éthique. Car la douleur animale, contrairement à la douleur humaine, a une histoire. Elle a évolué en même temps que notre relation avec l’animal que l’on a considéré un temps comme une machine sans âme pour l’accepter aujourd’hui comme un être sensible et conscient. Au-delà de la douleur, la notion de bien-être animal est un sujet relativement nouveau mais qui prend une place centrale dans la société. Il s’agit d’abord d’être en mesure de l’évaluer et de déterminer ce qui constitue un état de bien-être pour l’animal, qu’il soit un animal sauvage, un animal d’élevage ou un animal de compagnie. Après des siècles d’indifférence, il ne faudrait pas tomber maintenant dans l’excès inverse en confondant et en extrapolant nos propres douleurs et souffrances aux leurs.

Le modèle de la pyramide de Maslow peut permettre d’évaluer le bien-être animal en prenant en compte les besoins biologiques (physiologiques et « de survie »), les besoins de sécurité, les besoins sociaux (les interactions avec ses congénères et les autres espèces), et les besoins individuels, propres à chaque individu en fonction de l’espèce, de son développement et de son caractère. Bien-être n’est pas synonyme de santé. En effet, la santé est un aspect très important du bien-être, mais le concept de bien-être est plus large et inclut d’autres aspects. L’incapacité de l’animal à s’adapter à son environnement par exemple est cause de souffrance. C’est pourquoi les animaux devraient être élevés dans un environnement permettant l’expression de tels comportements.

 

Le Groupe Dômes Pharma annonce la création de sa Fondation pour la médiation animale

Pour illustrer par des actions concrètes son slogan Linked by Nature et rendre hommage à la passion et aux valeurs de ses fondateurs, le Groupe Dômes Pharma annonce la création de sa Fondation d’entreprise pour la médiation animale. La mission qu’elle s’est fixée est de soutenir des projets qui permettent aux personnes les plus fragiles (malades, handicapés, personnes âgées) de partager un moment de complicité, de détente ou de soin avec un animal pour bénéficier des bienfaits profonds et durables qu’apportent cette relation. Une étape importante dans la démarche RSE et l’engagement sociétal du Groupe Dômes Pharma.

Le premier projet soutenu par la Fondation Dômes Pharma étudie l’effet de l’équithérapie sur la qualité de vie de femmes avec un diagnostic de cancer du sein. Cet essai clinique randomisé est mené auprès de 86 femmes pendant 4 ans par l’institut Equiphoria, le Centre de Cancérologie du Grand Montpellier et l’Association Montpellier Institut du Sein (MIS). Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et la troisième cause de décès chez les femmes. La prise en charge de la rééducation ou réadaptation est essentielle une fois la guérison obtenue, notamment pour limiter les risques de récidives.

Le cheval est un excellent collaborateur dans le domaine de la santé, quel que soit le type de problématique engendré par la maladie. Au niveau psychique, il est capable de percevoir, de répondre et d’apprendre des ressentis qu’il reçoit, guidant ainsi le thérapeute et le patient sur le chemin de la reconstruction. Au niveau physique, le mouvement du cheval et l’interaction du patient avec celui-ci, permettent de renforcer les capacités fonctionnelles.

Pascale, qui pose avec le cheval Vainqueur pour illustrer les vœux du Groupe cette année, est l’une des participantes du programme. Elle nous a fait part de son témoignage sur les bienfaits de cette thérapie :

« Je n’imaginais pas combien le travail et le contact avec un cheval pouvaient transformer aussi profondément.
A peine trois séances ont suffi pour me redonner le sourire, la confiance en moi et en la vie.  Parce qu’avec un cheval on n’est pas dans le mental, on ne peut pas lui raconter d’histoires et il ne nous en raconte pas non plus.
Le cheval nous projette dans la réalité et nous renvoie une image de nous même à laquelle nous ne pouvons nous soustraire parce que c’est une évidence, on est dans le ressenti.
Grâce à l’équipe pluridisciplinaire qui apporte son aide, des outils et des encouragements, on ressort transformé d’une telle expérience.
Pour moi c’est une renaissance ! » Pascale M.

Témoin depuis plus de 70 ans du lien unique qui unit l’Homme et l’Animal, le Groupe Dômes Pharma est fier de cette nouvelle étape dans son engagement sociétal. Le Fondation permettra d’inscrire ses actons dans la durée et d’avoir un réel impact sur les bénéficiaires. Trois experts de la médiation animale et du sport adapté ont accepter de siéger au bureau de la Fondation. Il s’agit de Yasmine Debarge (CANIDEA), Hélène Viruega (EQUIPHORIA) et Sonia Wittreck (Vétérinaire de Fédération handisport). Ils accompagneront la Fondation dans le choix des projets à soutenir en s’assurant qu’ils apportent des bienfaits pour l’Homme tout en respectant le bien-être de l’Animal.

L’Institut ANALGESIA s’engage contre la douleur en santé animale avec le soutien du Groupe DÔMES PHARMA

Première fondation de recherche dans le domaine de la douleur, l’Institut ANALGESIA lance en 2019 un appel à projet « Douleur & Santé animale » d’un montant de 18 000€, grâce au soutien du Groupe Dômes Pharma.

Le domaine de la douleur est resté en marge des grands progrès médicaux de ces 50 dernières années. Pour répondre à cet enjeu majeur, l’Institut ANALGESIA s’est fixé comme mission de relancer l’innovation dans ce domaine en s’appuyant sur le concept One Health : une seule santé pour l’homme et l’animal. En rapprochant médecins et vétérinaires, cette démarche propose un nouveau modèle de R&D qui s’inspire du patient, qu’il soit humain ou animal, pour proposer, à terme, de nouveaux traitements qui bénéficieront à l’homme comme à l’animal.

Acteur historique de l’industrie pharmaceutique vétérinaire en France, le groupe Dômes Pharma a placé la qualité de la relation Homme / Animal au cœur de sa vision de la santé. En s’associant à l’Institut ANALGESIA, l’objectif du Groupe est d’agir pour que la connaissance, la prise en compte et le traitement de la douleur animale, dont l’existence n’est véritablement admise que depuis les années 80, puissent également bénéficier des dernières avancées de la recherche. L’engagement du Groupe Dômes Pharma aux côtés de l’Institut ANALGESIA se formalise concrètement par la création du prix « ANALGESIA – Dômes Pharma : douleur et santé animale », qui sera remis sur appel à projet pendant 5 années consécutives.

Ce soutien important permet à l’Institut ANALGESIA de s’engager encore plus loin dans l’innovation contre la douleur au profit du monde vétérinaire. Pour cette 1ère édition, l’Institut ANALGESIA attribuera un financement starter d’un montant de 18 000 euros. Ce montant a pour objectif d’aider une équipe académique qui souhaite développer une nouvelle thématique de recherche sur la douleur en santé animale, à acquérir ou compléter des résultats préliminaires qui lui permettront ensuite de candidater à des appels à projets compétitifs (par exemple : ANR, PIA, H2020…).

L’appel à projet est ouvert à toutes les équipes académiques, françaises ou étrangères, qui font de la recherche dans ce domaine.  Un jury composé à la fois d’experts sur la recherche en douleur et d’experts en santé animale évaluera les dossiers déposés par les candidats. La remise officielle du prix au lauréat se fera à l’occasion d’un symposium sur la douleur qui aura lieu en Décembre 2019.

 

Calendrier

Lancement                                             20 juin 2019
Date limite de candidature                 30 septembre 2019
Annonce du lauréat                              Mi-novembre 2019
Remise du prix                                      Décembre 2019

Comment candidater ?
Il suffit de télécharger le dossier de candidature sur le site de l’Institut ANALGESIA :
http://www.institut-analgesia.org/aap-douleur-et-sante-animale/

Des questions ?
N’hésitez à contacter l’Institut ANALGESIA à l’adresse suivante : contact@institut-analgesia.org

A propos de l’Institut ANALGESIA

La Fondation partenariale « Institut ANALGESIA », agréée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche depuis février 2016, est la première fondation de recherche dédiée à l’innovation contre la douleur. Elle s’appuie sur une expertise de plus de 20 ans en recherche sur la douleur. La Fondation agit concrètement en construisant et coordonnant des programmes de soin et de recherche, avec un principe fondamental : mettre le patient au cœur de chaque projet.

Nouveaux médicaments, nouvelles approches e-santé et nouvelles technologies (big data, algorithmes, machine learning…), une innovation multidimensionnelle avec un unique objectif : permettre à des millions de patients, qu’ils soient humains ou animaux, de retrouver une vie sans douleur !

Pour en savoir plus, Institut Analgésia

Anne Chauder fera partie de la délégation française du G20 YEA 2019 à Fukuoka

Anne Chauder, présidente du Groupe Dômes Pharma, a été sélectionnée pour faire partie de la délégation de 36 entrepreneurs qui représenteront la France au Sommet des Jeunes Entrepreneurs à Fukuoka les 16 et 17 mai prochains !

Cette délégation de 36 jeunes dirigeants de Start-up, PME, ETI françaises rejoindra au Japon 600 jeunes entrepreneurs des pays du G20. Ils seront invités à réfléchir ensemble sur le thème de « l’économie de l’imagination pour construire un futur durable » pour proposer des recommandations aux Gouvernements des pays du G20. Ce thème est en phase avec les priorités du gouvernement japonais qui seront débattues lors du G20 des dirigeants politiques en juin 2019. Ce thème est aussi en lien avec les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies le 25 septembre 2015.

Découvrez la délégation française du G20 YEA 2019 de Fukuoka

 

Trophées des Entreprises du Puy-de-Dôme : DÔMES PHARMA gagne dans la catégorie « International »

Le 5 février dernier, Dômes Pharma s’est vu remettre le prix « International » dans le cadre Des Trophées des Entreprises du Puy-de-Dômes organisé par le quotidien La Montagne. Le jury a récompensé l’ambition du groupe de se lancer à la conquête de l’international ainsi que le succès de l’ouverture de sa première filiale étrangère en Angleterre, TVM UK, en 2017.

Avec un chiffre d’affaires à l’international qui est passé de 2,75% en 2015 à 10% en 2017, le Groupe est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de 25% qu’il s’est fixé à l’horizon en 2020. Pour y parvenir, Dômes Pharma envisage l’ouverture d’autres filiales en Europe de l’ouest et l’implantation de ses produits en Amérique du Nord (Canada, USA) dans les prochaines années.

Honorée de recevoir ce prix au nom de son groupe, Anne Chauder a tenu à souligner qu’il vient récompenser le travail de toute une équipe : «Chaque fois que nous remportons un prix, c’est tout le groupe qui est récompensé. Je félicite tous les collaborateurs pour le travail accompli et pour les challenges qu’ils relèvent chaque jour pour accélérer le développement et la transformation du groupe.»

Déjà présente depuis 3 ans dans le Puy-de-Dôme, Les Trophées de l’Entreprise ont pour objectif de devenir un point de rencontre incontournable pour les acteurs de l’économie du département mais également de mettre en lumières les entreprises locales et de valoriser leurs produits et leurs initiatives.

Pour en savoir plus sur les Trophées des Entreprises : https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/economie/emploi/2018/03/13/tout-savoir-sur-les-trophees-des-entreprises-organises-par-la-montagne-en-auvergne-et-dans-le-limousin_12771130.html#refresh

Crédit photo : Franck Boileau

Le groupe Dômes Pharma choisit l’association Handi’Chiens pour illustrer son slogan LINKED BY NATURE

Cette année, le groupe DÔMES PHARMA a choisi l’histoire d’Alice et Lupo et l’association HANDI’CHIENS pour illustrer l’apport mutuel de la relation entre l’Homme et l’animal.  De la rencontre d’Alice et de sa famille avec l’association HANDI’CHIENS il y a 3 ans, est né le projet unique en France de former des chiens d’alerte détecteurs de crise d’épilepsie. Spécialiste du traitement de l’épilepsie animale avec sa filiale TVM, le groupe Dômes Pharma est heureux d’illustrer le lien qui unit l’Homme et l’animal en prenant en charge le coût d’un chien d’alerte qui pourra être remis à une personne épileptique à la fin de sa formation. 

Alice est une jeune fille de 17 ans qui souffre du syndrome de Dravet, ce qui l’handicape au quotidien et la rend sujette aux crises d’épilepsie. Lupo est un golden mâle âgé de presque 3 ans qui  partage la vie d’Alice depuis le mois d’avril 2018 et lui apporte son aide au quotidien afin de lui rendre la vie plus facile et plus sécure. Lupo a été sélectionné dans un élevage à l’âge de 2 mois, puis éduqué et formé pendant 2 ans par une famille d’accueil et par les experts de l’association HANDI’CHIENS. Il est capable d’assister une personne handicapée dans des tâches diverses du quotidien mais aussi de détecter une crise d’épilepsie, quelques minutes avant qu’elle ne survienne, ce qui lui permet de prévenir et protéger son maître en agissant de manière adaptée.

Alice a été la première personne à bénéficier d’un chien formé par HANDI’CHIENS possédant de telles aptitudes et depuis le mois d’avril 2018, 2 autres personnes ont pu également en bénéficier.

Créée en 1989, HANDI’CHIENS est une association reconnue d’utilité publique depuis 2012 qui a pour mission d’éduquer et de remettre GRATUITEMENT des chiens d’Assistance à des enfants et adultes en situation de handicap moteur et/ou souffrant de troubles psycho-comportementaux, des chiens dits “d’accompagnement social” remis à des établissements pour personnes dépendantes, ou encore des chiens d’alerte pour personnes épileptiques.

Ce programme et toute la dimension émotionnelle tant du côté humain qu’animal qu’il représente a profondément touché Dômes Pharma. Sa filiale, le Laboratoire TVM, œuvre notamment, depuis plus de 20 ans, pour lutter contre l’épilepsie animale qui touche aussi 5% des chiens et 2% des chats. C’est donc avec beaucoup de conviction que le groupe a souhaité apporter son soutien à HANDI’CHIENS en devenant mécène et en prenant en charge la formation complète d’un chien d’assistance qui deviendra potentiellement chien d’alerte détecteur de crise d’épilepsie. Au travers de cette action si représentative de la complicité et de la bienveillance qui unit l’homme à l’animal, le crédo de Dômes PHARMA « Linked by nature » prend, une nouvelle fois, tout son sens…

Pour plus d’information sur l’association HANDI’CHIENS : www.handichiens.org