Le Groupe Dômes Pharma prend une participation dans le Laboratoire StemT, spécialiste en thérapie cellulaire vétérinaire

Le groupe Dômes Pharma, acteur historique en santé animale, annonce une prise de participation au capital de StemT, start-up française spécialisée en cellules souches vétérinaires.

Fondée et présidée depuis 2015 par Thibault Lataillade, StemT est un laboratoire français de biotechnologie spécialisé en thérapie cellulaire vétérinaire pour chevaux, chiens et chats. StemT s’est donné pour mission de démocratiser l’usage des cellules souches vétérinaires et de proposer des traitements innovants et accessibles pour les pathologies inflammatoires, orthopédiques et dysimmunitaires. Le Laboratoire entretient de nombreux partenariats scientifiques avec la recherche universitaire française et notamment les Ecoles Vétérinaire ENV-Alfort et VetAgro Sup, l’INSERM et l’Université Paris 13.

Comme le Groupe Dômes Pharma, StemT est une entreprise familiale qui réalise l’ensemble de sa R&D et de sa production en France. Des points communs qui ont fini de convaincre Anne Chauder, présidente du Groupe, d’investir dans cette jeune pousse : « Cette décision confirme la volonté du groupe Dômes Pharma d’êtes partie prenante dans la recherche de thérapies innovantes pour les domaines sur lesquelles notre filiale le Laboratoire TVM est historiquement novateur, comme l’ophtalmologie ou la neurologie. Les cellules souches ouvrent d’innombrables possibilités thérapeutiques et de nombreux espoirs pour soigner des maladies jusque-là incurables. Nous sommes fiers d’apporter notre soutien aux recherches de l’équipes de StemT et nous associer aux progrès qui seront réalisés dans les prochaines années.»

Cellules souches : une thérapie d’avenir
La thérapie cellulaire, qui consiste à injecter chez le malade des cellules souches (stem cells) pour favoriser le maintien et la restauration de l’activité d’un tissu ou d’un organe, offre un formidable espoir pour les pathologies à composante inflammatoire et dégénératives. Pour les humains, l’utilisation de cellules souches fait l’objet de nombreux programmes d’essai pour traiter des pathologies variées telles que la maladie de Parkinson, la DNLA, certains types de cancers, etc. Plusieurs centaines de projets impliquant ce genre de thérapies sont en cours dans le monde.

La santé animale fonde également beaucoup d’espoirs dans les thérapies cellulaires. Aux Etats-Unis, plusieurs milliers de chiens bénéficient déjà de thérapies cellulaires dans le traitement de l’arthrose, technique également utilisée depuis longtemps déjà pour les chevaux au Royaume-Uni. Les applications possibles sont là aussi innombrables et StemT déploie des thérapies dans d’autres domaines comme la stomatite caudale du chat, qui dégrade la bouche de l’animal et peut mener à l’euthanasie ou le traitement de la maladie inflammatoire chronique de l’intestin du chien – l’équivalent de la maladie de Crohn.

Comments are closed.